Nous baissons les prix

Retour au sommaire

Sociétés

Les prix des produits gebana peuvent vous sembler parfois plus élevés que ceux dont vous avez l’habitude. Les raisons sont complexes et liées à nos coûts. Nous vous expliquons donc ici exactement ce que couvre notre prix et comment nous allons le baisser.

wir senken die preise

Plus de durabilité, plus d'équité et une meilleure qualité à des prix abordables. Telle est notre promesse. Tenir cette promesse est un véritable défi.

Pour parvenir à plus de durabilité et d'équité, nous devons maximiser notre impact à la source, c'est-à-dire l'effet positif que nos produits ont sur l’agriculture familiale, l'environnement et l'économie locale. Améliorer la qualité des produits dans le même temps est en soi un objectif difficile à atteindre. Cependant, ce sont parfois les prix abordables eux-mêmes qui dessinent nos limites.

La durabilité et l'équité ont un coût - et parfois pas

Nous obtenons cet impact positif en investissant dans la transformation sur place, de manière locale. Nous y employons du personnel qui se rend régulièrement chez les familles de producteurs et productrices, les forment et les conseillent en matière d’agriculture biologique et les aident à obtenir des certifications. En Suisse, nous avons des spécialistes qui réalisent des projets tels que la construction de notre usine au Burkina Faso ou aident à la mise en place du modèle gebana, par lequel nous faisons participer l’agriculture familiale directement à notre chiffre d'affaires.

À cela s’ajoutent les risques que nous prenons. Peu d'entreprises désireuses de réussir sur le plan économique construiraient aujourd'hui une usine dans un pays comme le Burkina Faso. En effet, c’est une région du globe politiquement instable - un coup d'État militaire a eu lieu pas plus tard qu'en janvier - et compte parmi les plus pauvres du monde. Le fait d'être sur place et d'investir dans de tels pays génère des coûts directs et potentiels. Directs, par exemple, en raison des taux d'intérêt élevés sur les crédits. Potentiels par la menace imminente d'un effondrement, d'une révolution ou de tout autre blocage imprévisible des activités.

Tout cela nous encourage à proposer des produits ayant le plus d'impact possible. Mais cela entraîne aussi des coûts. Toutefois, un impact positif ne doit pas nécessairement être coûteux, bien au contraire : si nous parvenons, par exemple, à expédier l'ananas frais par bateau au lieu de le transporter par avion - le vol étant nettement plus cher que le transport maritime. Ou lorsque nous achetons directement auprès de familles cultivant ce fruit. Nous augmentons ainsi l'impact sans frais supplémentaires et parfois même en réduisant les coûts.

La qualité a un prix - et parfois pas

Les produits de haute qualité sont souvent plus chers. Après tout, ils représentent beaucoup de travail, souvent purement manuel. Ou bien ils sont issus de variétés qui ont certes un goût exceptionnel, mais dont le rendement est faible.

Mais une meilleure qualité peut aussi être synonyme de baisse de prix. Cette constatation est essentielle pour tenir notre promesse. Elle a d’ailleurs contribué à ce que nous renoncions depuis 2020 à des normes de tri inutiles telles que la taille, la couleur ou la forme de nos oranges fraîches. Cette décision nous a permis de proposer une plus grande diversité de fruits et aux agriculteurs de gagner beaucoup plus qu’auparavant, pour le même prix de vente. Les grands emballages sont un autre exemple. Proposer un produit en plus grande quantité permet d'obtenir une qualité élevée à des prix plus bas, car il y a moins d'emballage et la marchandise ne doit pas être réemballée plusieurs fois.

Des prix abordables sont possibles

Qu'il s'agisse de l'impact positif, de la qualité ou du prix, gebana est une petite entreprise. Sa taille et l’inefficacité qui peut en résulter constituent les deux facteurs qui nous limitent le plus aujourd'hui, puisqu’ils sont source d’une augmentation de nos coûts. Cela nous réfrène de pouvoir vous proposer des produits aux prix que nous envisageons, et cela nous empêche de maximiser encore plus notre impact.

Nous voulons mettre fin cette limitation. Nous souhaitons à la fois nous développer et élargir notre clientèle, devenir plus efficaces, mieux nous organiser dans le but d’améliorer notre rentabilité. Si nous y parvenons, nous bénéficierons d'économies d'échelle et réaliserons plus de bénéfices. Nous consacrerons cette somme à faire baisser nos prix autant que possible. Mais jamais au détriment de notre impact, bien au contraire : notre objectif est de le voir grandir de concert.

Grâce à notre croissance de ces deux dernières années, nous nous sommes rapprochés un peu plus de notre promesse et vous avez d’ailleurs profité d’une participation à nos bénéfices par le biais de réductions, et ce à deux reprises. À partir de cette année, nous irons plus loin et baisserons nos prix de manière permanente. En Suisse, c'est notamment l'ensemble des noix de cajou et des produits à base de noix de cajou qui sont d’abord concernés. En ce qui concerne l'UE, nous avons déjà baissé de manière permanente les prix de toute une série de produits en février 2022. D'autres suivront dès que cela sera possible.